« S’il y avait de la poésie partout… »

Vous êtes invité(e) à contribuer à une écriture collective en ligne en poursuivant la phrase « S’il y avait de la poésie partout… » par un texte de votre imagination.

Rédigez votre texte dans l’espace « Laisser un commentaire » en bas de page, puis validez.

22 contributions :

  • 21 mai 2017 à 9:23
    Permalink

    alors l’homme entendrait
    la beauté
    de sa sensibilité
    de ses émotions
    et les chants
    murmurant
    un peu trop enfuis
    dans son esprit

  • 26 février 2017 à 9:49
    Permalink

    au-delà de l’insaisissable se coloreraient des aubes de sens.

    (N.B.: beaucoup de très belles choses dans les contributions précédentes, merci beaucoup)

  • 22 février 2017 à 1:59
    Permalink

    s’il y avait de la peau
    hé si tante
    hé si tons
    hé si tation
    s’il y avait de la peau
    de pêche
    d’âne
    de vache
    de chagrin ?

  • 22 février 2017 à 10:50
    Permalink

    S’il y avait de la pause ici,
    Nous nous arrêterions peut-être un instant,
    Pour nous demander,
    Ce que nous voulons.

  • 6 février 2017 à 1:39
    Permalink

    par-delà les monts, par-delà les terres que vive une farandole humaine.

  • 6 février 2017 à 1:34
    Permalink

    le monde serait plus beau, les sourires illumineraient la Terre.

  • 6 février 2017 à 11:06
    Permalink

    l’homme avancerait les bras ouverts vers l’autre.

  • 1 février 2017 à 10:53
    Permalink

    le monde serait plus beau, s’il y avait de la musique partout, des concerts à tous les coins de rue pour égayer les jours de grisaille.

  • 1 février 2017 à 10:50
    Permalink

    la pluie ne serait qu’une pluie d’étoiles.

  • 1 février 2017 à 10:47
    Permalink

    il ferait toujours beau, la pluie ne tomberait que la nuit…

  • 1 février 2017 à 10:45
    Permalink

    la monnaie du pape qui fleurit le long des chemins serait une véritable monnaie et se ramasserait en grandes brassées.

  • 31 janvier 2017 à 3:14
    Permalink

    dans les montagnes, les nounours en guimauve dévaleraient les pentes, assis sur de belles luges en bois.

  • 31 janvier 2017 à 3:06
    Permalink

    les autoroutes seraient de grands rubans de réglisse et on avalerait les kilomètres avec délice.

  • 31 janvier 2017 à 2:45
    Permalink

    dans les rivières, les poissons volants feraient des acrobaties avec les poissons-clowns.

  • 31 janvier 2017 à 2:41
    Permalink

    dans les arbres pousseraient des pommes d’amour.

  • 19 janvier 2017 à 10:47
    Permalink

    les crottes de chien disparaîtraient des trottoirs, les panneaux publicitaires seraient couverts de dessins d’enfants, les banquiers porteraient tous des tuniques à fleurs.

  • 14 janvier 2017 à 9:00
    Permalink

    le monde serait tout rose, les flocons de neige des petits smarties de toutes les couleurs.

  • 4 janvier 2017 à 11:02
    Permalink

    ce serait une source d’inspiration incroyable et variée mais peut-être envahissante.

  • 3 janvier 2017 à 5:14
    Permalink

    la pollution des cheminées d’usines cracherait des barbes à papa.

  • 3 janvier 2017 à 9:57
    Permalink

    le monde serait terrible.

  • 3 janvier 2017 à 9:41
    Permalink

    les poches plastique dispersées dans la nature se transformeraient en minuscules oiseaux couleur arc-en-ciel et viendraient se poser sur nos mains.

  • 2 janvier 2017 à 10:54
    Permalink

    le monde serait plus beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *